Conseils pour prononcer un discours de témoin de mariage

Un de vos amis ou votre frère vous a demandé d'être son témoin de mariage. C'est un véritable honneur. Une de vos missions, en tant que témoin, est de prononcer un discours pour exprimer quelques mots sympas à propos du marié et de sa nouvelle femme. Si vous avez déjà assisté à un mariage, vous savez qu'un discours de témoin peut être très lourd, surtout s'il est alcoolisé. Il peut arriver que le manque de préparation, le stress et l'alcool résultent en un discours embarrassant pour le marié, sa famille et ses amis. 

Si vous ne voulez pas réaliser cette erreur et prononcer un véritable discours de témoin du marié, voici quelques conseils.



1/ Préparez vous

Ne vous rendez pas à la cérémonie en pensant que vous trouverez quoi dire une fois sur place. Si vous avez quelques semaines devant vous, recensez le plus d'idées possibles durant cette période. Vous pouvez réfléchir aux histoires, anecdotes, citations blagues que vous voulez prononcer durant votre discours de témoin. Si vous ne savez pas comment votre ami et son épouse se sont rencontré, ce n'est pas grave: demandez le. Repensez également aux histoires qui vous lient votre ami/frère et vous, histoires qui montrent qu'il est un bon gars. L'objectif de votre discours sera de mettre en valeur votre ami, son couple et de divertir les invités.

Pour vous aider à ne pas improviser, cet article vous explique la structure d'un discours de témoin de mariage.

2/ Restez sobre

Bien sûr, vous souhaitez profiter de la soirée, et vous vous dites que l'alcool vous donnera du courage pour prononcer un discours devant des dizaines d'invités. Mais sachez qu'ils n'attendent pas un déballage de confidence alcoolisées. Vous devez garder le contrôle au risque de dire quelque chose que vous regretterez ensuite. C'est un challenge effectivement, de prononcer un discours de témoin de mariage. Vous aurez tout le loisir de vous récompenser par un petit verre à l'issue de votre discours.

3/ Évitez les sujets à risque

Contentez vous d'évoquer des sujets qui ne sont ni controversés, ni offensants, ni embarrassants. Ça a l'air une évidence ... mais les gens oublient quelque fois ces évidences lorsqu'ils se tiennent debout devant une foule, stressés, un micro à la main. Les gens sont souvent embarrassés lorsqu'on essaie d'être drôle en racontant des anecdotes embarrassantes. Cela ne déclenche quasiment jamais les rires espérés. En revanche, vous pouvez partager des anecdotes rigolotes, tant qu'elles ne sont pas géantes pour le marié ou son épouse.

Eviter également de parler des ex du mari. Personne ne souhaite entendre d'histoire sur les amours passés durant un mariage. Ne faites pas non plus d'allusions à la future nuit de noce en fixant la marié. Ayez du tact!

4/ Évitez les private-jokes

Je ne supporte pas les personnes qui font cela dans la vie de tous les jours. Si vous souhaitez conserver l'attention de toute l'assemblée, gardez vos blagues privées pour vous et vos amis.

5/ Sachez prononcer les noms de famille

Soyez sûr de savoir prononcer correctement les noms des mariés, de la famille ou de toute autre personne que vous aller citer dans votre discours de témoin.

S'il y a des noms difficiles à prononcer dans votre discours, entraînez-vous.

6/ Pas plus de 5 minutes

Rien n'irrite plus les gens que les discours qui n'en finissent pas. Même les meilleurs orateurs ont besoin d'une limite. Pensez que les invités auront certainement déjà écouté le discours d'un autre témoin ou du père de la mariée. Lorsque viendra votre tour, les invités auront certainement envie de manger ou de se servir un verre.

Ne dépassez pas les 5 minutes, au risque de perdre une grande partie de l'assistance. Soyez sûr d'avoir exprimés les éléments clés ... et concluez.

7/ Pas de gros mots

Restez poli tout au long du discours. Un gros mot lâché accidentellement peut être drôle mais il peut également être très mal à propos. Laissez les p... et m... à la maison et offrez au marié un toast dont ils se souviendront longtemps. 

8/ Lire ses fiches

Il est important de bien répéter son discours. Vous pouvez noter votre discours de témoin ou les éléments clés sur une petite fiche au cas où vous auriez un trou de mémoire. Mais essayez le plus possible de lever les yeux, regarder les mariés, les invités. Cela évitera une lecture monotone qui risque d'endormir les invités.  

9/ Restez vous même

Il n'est pas nécessaire de changer sa personnalité ou d'être trop formel pour faire un bon discours. Il n'est pas non plus essentiel de suivre tous ces conseils à la lettre. Utilisez simplement comme un guide et pour le reste, restez vous même. Soyez personnel et sincère et dite les choses avec votre cœur.

Livres conseillés

Articles récents