Comment prononcer son discours de mariage

Votre discours de mariage est rédigé et maintenant, c'est le moment de le prononcer. Voici quelques conseils pour rendre votre discours exceptionnel.

Nous avons tous assisté à des discours de mariage ennuyeux ou pleins de bafouillages. Bonne nouvelle, il n'est pas nécessaire d'être un expert en discours pour délivrer un discours de mariage accrocheur, dont vos invités se souviendront pour de bonnes raisons.

Que ce soit pour un discours de témoins, de marié ou mariée ou de père de la mariée, vous devez déjà décider de la structure de votre discours de mariage. Ensuite, vous devez savoir comment le prononcer. Profitez de nos 9 conseils pour réussir ce discours.




Utilisez des fiches

A moins que vous ne soyez un acteur professionnel, c'est certainement mieux de ne pas tout miser sur votre mémoire. Mais attention, lire votre discours peut être vraiment rasant pour vos invités. La meilleure chose à faire est de vous familiariser avec votre discours, de répéter et de seulement le réduire à quelques lignes ou mots clés sur vos fiches.

Votre discours ne doit surtout par ressembler à une lecture mot à mot. Mais vous devez avoir suffisamment de notes pour ne rien oublier. En cas d'oubli, ne vous en faite pas, personne ne connait votre discours à l'avance ... donc personne ne saura que vous avec oublié une partie.

Pratiquez, pratiquez et pratiquez encore

Quelque soit le contenu de votre discours de mariage, répétez le. Puis répétez le encore jusqu'à ce que vous n'en puissiez plus. C'est le secret.

Ralentissez

Ce qui ruine plus que tout un discours, ce sont les personnes nerveuses qui parlent trop vite. Elles ne font pas de pauses pour mettre en évidence les moments forts et ne laissent pas de place aux rires. Et le public est si occupé à tenter de saisir ce qu'ils disent qu'ils n'ont même pas le temps de rire. Et là c'est le cercle vicieux qui démarre: pas de rire ==> panique ==> accélération du débit ==> pas de rire.

Même des orateur expérimentés tombent parfois dans le piège de la vitesse. Pensez à ce point si vous ne voulez pas gâcher votre moment et les messages importants que vous souhaitez passer. Un rythme lent et régulier est essentiel pour délivrer un bon discours de mariage.

Pensez à votre langage corporel

Tenez vous debout et droit, prenez une grande respiration et souriez avant de commencer votre discours de mariage. Qu'importe ce que vous ressentez, il existe des astuces pour vous faire paraître sûr de vous et mettre le public dans votre poche dès le départ.

Même si vous avez décidé de lire votre discours, regarder votre public de temps en temps. Le contact visuel leur donnera l'impression que vous vous adressez personnellement à eux. De plus, cela vous aidera durant vos pauses. Faites quelques gestes de la main et n'hésitez pas à vous déplacer un peu (je n'ai pas dit de vous balancer de gauche à droite). Prenez un petit accessoire si vous pensez que vous serez plus à l'aise avec un objet dans la main. Et surtout, n'oubliez pas de sourire.

Pauses pour les rires

Si vous avez prévu des blagues durant votre discours de mariage, et que vous espérez des rires, attendez les. S'ils ne viennent pas, vous pourrez toujours dire aux invités qu'ils étaient supposés rire à ce moment et que vous refusez de poursuivre votre discours s'ils ne le font pas immédiatement. C'est une astuce imparable qu'utilisent les comédiens professionnels en permanence. Ne poursuivez pas votre discours tant que les rires ne se sont pas interrompus ... appréciez simplement cet instant. Pour plus de conseils sur l'art de la pause, consultez notre article dédié: le silence est d'or.

Relaxez vous pendant les interruptions

Profitez des interruptions, en particulier les rigolotes. Elle offrent du temps pour réfléchir et les gens se souviendront que c'est votre discours qui les a fait rire. 

Ne suivez pas si fermement votre discours que vous passez à côté de ce qui se passe dans la salle. Si quelqu'un éternue ou qu'il renverse une bouteille de vin, faite un pause et tournez cet instant ne dérision.

Soyez raisonnables avec l'alcool

Ne buvez pas trop avant votre discours de mariage. Vous pensez certainement que l'alcool va vous aidez, vous libérer, mais votre public risque de ne pas penser la même chose. Avoir l’œil vitreux et bafouiller n'est jamais bon, surtout si la scène est capté par une caméra.

Rappelez vous que le public est de votre côté

Vos invités souhaitent profiter de votre discours, alors relaxez vous et faites en sorte qu'ils profitent. La plupart d'entre eux auront quelques verres de vin dans le sang à ce moment, ils oublieront d'autant plus vos éventuels cafouillages.

Si vous entendez des rires imprévus ...

Vérifiez votre braguettes ou le décolleté de votre robe bustier. Un petit coup d’œil dans le miroir vous permettra de vérifier que vous n'avez pas un morceau d'épinard coincé entre les dents. Vous vous sentirez moins nerveux avec tous ces yeux fixés sur vous si vous êtes certains de votre apparence. 



Dégainez au meilleur moment

Dans un toast, tout est question de timing. Et dans le timing, j'entends durée du discours et moment du discours. Il faut éviter d'interrompre le déroulement de la soirée, mais il ne faut également pas trop tarder, sous peine que les orateurs aient un peu trop bu ... ou que les invités attendent désespérément le début de la fête. Trois options s'offrent à vous:


  • Prononcez les discours dès le début de la cérémonie : Expédier ces formalités est intéressant pour plusieurs raisons. Vous, vos parents, vos témoins pourront se relaxer et profiter du reste de la soirée sans stress. Tout le monde sera plus détendu pour mettre l'ambiance durant la soirée. Si vous voulez ne pas casser le rythme de la soirée avec ces discours, positionnez les dès le début de la soirée, juste après le vin d'honneur. En gros, réalisez votre entrée, prenez vos places puis les micros (cela doit avoir été préparé avec le responsable de l'animation). S'il y a plusieurs discours de prévus, vous pouvez les enchaîner ou choisir de faire une pause pour permettre aux serveurs de servir l'entrée. Vous lancerez dans ce cas le second discours dès que les assiettes sont vides.
  • Attendre que le repas soit servi: Une autre possibilité est d'attendre le service du plat principal. Cela permet de réaliser les discours de mariage assez rapidement dans la soirée et de profiter ainsi des avantages mentionnés dans le paragraphe précédent. Pourquoi ce moment ? Car c'est la partie du repas qui dure le plus longtemps. Cela permet de parler un peu plus de temps, sans être interrompu par des serveurs débarrassant les assiettes. Vous pouvez d'ailleurs demander à vos serveurs de servir la table d'honneur en premier, afin que les orateurs puissent de leur plat chaud avant de prononcer leur discours. Ils pourront ainsi prendre la parole pendant la fin du service, tant que les invités sont encore attentifs. 
  • Ouvrez le bal avec votre discours de mariage: La troisième possibilité consiste à prononcer votre discours à la fin du repas. Les discours sont prononcés juste avant l'arrivée de la pièce montée. Vous pouvez ensuite poursuivre en découpant le gâteau puis en procédant à l'ouverture du bal. D'expérience, je privilégie les 2 premières options, pour permettre aux personnes qui vont prononcer un discours de vraiment profiter du repas. Il serait vraiment dommage que le stress vous empêche d'apprécier le festin préparé par votre traiteur...

Livres conseillés

Articles récents